Le blog immobilier de l’agence Immo des Causses
2 Août

La hausse du taux d’usure est insuffisante pour l’achat d’une maison en vente à Saint-Beauzély !

Vous aimeriez acheter une maison à Saint-Beauzély ? Pour le 3e trimestre, depuis le 1er juillet, les taux de l’usure ont légèrement remonté, de 0,06 %, sur les durées de 20 ans et plus. Une hausse qui n’efface pas cependant la baisse cumulée de 0,26 % constatée depuis 1er janvier… Une évolution qui va dans le bon sens, mais qui est insuffisante pour prendre en compte les écarts de taux selon les profils… Faisons le point.

En raison de la baisse du taux d’usure, mais également de la stricte application des recommandations du Haut Conseil de Stabilité Financière (qui n’a pas changé de position le 18 juin), depuis le 1er janvier 2020, la part des dossiers refusés est à fin juin de 9,8 % contre 6,6 % à fin mai, mais 5,4 % sur les 5 premiers mois de l’année 2019.
Ce profil refusé en mai ne serait d’ailleurs toujours pas accepté, malgré la remontée du taux d’usure de seulement 0,06 %.

• Mr et Mme, 42 et 41 ans, mariés, 2 enfants, ingénieur et assistante RH
• Revenus : 84 000 €/an
• 15 000 € d’épargne
• Projet : Achat de leur résidence principale à 360 000 €.
• Taux d’endettement à 25 %
• Taux proposé avant le confinement : 1,65 % sur 25 ans (TAEG : 2,42%), mais passé à 2,10 % mi-mai (TAEG : 2,86%)
• TAEG supérieur au taux d’usure (2,57%), donc refus de la banque

« La légère remontée des taux d’usure sur les prêts de 20 ans et plus est une bonne nouvelle pour les emprunteurs, car elle concerne les durées les plus répandues, explique Sandrine Allonier, porte-parole de Vousfinancer. Toutefois cette remontée reste très limitée et bien moindre que les hausses de taux affichées par les banques durant le 2e trimestre (0,20 % en moyenne). L’explication est simple : comme le taux d’usure était à un niveau historiquement bas depuis le début de l’année, certains dossiers d’emprunteurs ont été refusés, donc le taux qu’ils auraient dû obtenir n’a pas été pris en compte dans le calcul du taux d’usure qui se base donc seulement sur les dossiers acceptés ! C’est pourquoi le taux d’usure augmente plus lentement que les barèmes affichés par les banques, qui doivent de ce fait, elles aussi, limiter la hausse des taux. La bonne nouvelle c’est que les taux de crédit affichés par les banques semblent se stabiliser… De quoi donner de l’air au marché et booster la reprise. »

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée