Le blog immobilier de l’agence Immo des Causses
29 Juil

Quels éléments jouent pour acheter une maison en vente à Millau ?

Vous souhaitez acheter une maison à Millau ? Si devenir propriétaire est aujourd’hui plus cher qu’en janvier 2017, et ce, partout dans les 11 plus grandes villes de France, avec Paris, Bordeaux et Strasbourg sur le haut du podium des hausses, la bonne nouvelle de cette fin d’année scolaire réside dans l’essoufflement de la hausse des taux. Il est en effet tout à fait faisable d’acheter sur 20 ans à 1,5%, voire moins. Évidemment, pour obtenir de telles conditions de crédits, il faut réunir certains critères. D’autant que certains éléments sont déterminants et jouent clairement dans le sens d’une hausse ou d’une baisse de taux. Mais quels sont-ils ? Le courtier Empruntis vous aiguille sur ce sujet.

• Si vous êtes né dans les années 60, vous approchez donc de la retraite, ce qui évidemment n’est pas un avantage lorsque l’on veut emprunter de l’argent. Baisse de revenus, risque de problèmes de santé…, vous cumulez bien des points noirs. Toutefois, il y a quand même une bonne nouvelle : vous n’obtiendrez pas pour autant un taux plus élevé. En revanche, votre âge aura un impact sur la durée du crédit. La banque ne vous accordera pas un prêt sur 25 ans, mais plutôt sur 10 ans et vous paierez sûrement votre assurance décès plus cher, ce qui pèsera sur le coût de votre crédit.
• Il n’y a pas de discrimination en matière de crédit. Néanmoins, être une femme seule est un désavantage à cause des revenus. En effet, une femme, à métier égal, gagne moins qu’un homme, de l’ordre de moins 12,8%. Cela a donc un impact sur sa capacité d’emprunt et le taux d’intérêt puisque plus on gagne bien sa vie, plus la banque vous accorde des conditions intéressantes. Les banques privilégient toujours les profils les plus rentables, avec des revenus élevés, car elles sont attentives à la rentabilité des prêts qu’elles accordent, surtout en cette période où elles ont déjà rempli une large part de leurs objectifs.

C.V. / Bazikpress © Patryssia

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée