Le blog immobilier de l’agence Immo des Causses
30 Août

Pensez au prêt transférable pour l’acquisition d’un appartement en vente à Millau !

Voici une solution plus qu’intéressante et pourtant peu d’acquéreurs l’utilisent ! Évidemment, lorsque l’on souscrit un prêt transférable, il faut déjà imaginer qu’un jour on va déménager pour acheter plus grand ! Vous êtes jeune, avec un ou deux jeunes enfants et vous êtes à la recherche d’un appartement à Millau ? Excellent, les taux sont bas, voire imbattables (1,80 % sur 20 ans), les banques généreuses, les prix stables ou en légère augmentation, vous avez donc toutes les chances d’acheter dans de bonnes conditions. Mais, même si tout est parfait pour le moment, il n’est pas interdit d’anticiper l’avenir. La famille s’agrandira peut-être ? Ce qui est certain, c’est que vos enfants grandiront et les adolescents ont besoin d’espace. Vous pourriez être amené à souhaiter un logement plus grand. Alors, dès maintenant, faites le nécessaire. Contractez ce qu’on appelle un prêt transférable.

Grâce à ce produit, vous conserverez le prêt que vous allez souscrire aujourd’hui à un taux extrêmement bas lorsque vous achèterez un nouveau bien immobilier. De cette façon, vous pourrez continuer à rembourser votre crédit souscrit, imaginons à 1,80 %, en juillet, sur la durée restante et le compléter par un nouveau prêt, aux taux applicables à ce moment-là, et enfin lisser le tout, vous permettant ainsi d’avoir une mensualité constante. Très judicieux d’un point de vue mathématique, car si les taux remontent, ce qu’ils feront forcément à un moment donné, le coût de votre crédit n’augmentera pas.

« Jusqu’à maintenant et compte tenu des baisses de taux année après année, la transférabilité des prêts n’a été que peu utilisée, car elle n’avait pas d’intérêt, explique Sandrine Allonier, de Vousinancer.com. Toutefois dans le contexte actuel de taux très bas, elle pourrait être un véritable atout à l’avenir et une source d’économies pour l’emprunteur en cas de remontée des taux. Certaines banques l’ont bien compris et ont donc suspendu cette option début 2016, quand d’autres, à l’inverse, mettent actuellement en avant la transférabilité du prêt comme argument de vente. »

C.V. / Bazikpress © Unclesam

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée